Site Ironman Around The World

site Pascal coachin perso

 

pascal_pich_natation.

Durant de longues années, je me suis entraîné un peu n’importe comment, au feeling. Mon travail était essentiellement basé sur le fond. Des heures et des heures, tel un diesel, j’ai accumulé les kilomètres dans les 3 disciplines. Outre le fait d'engranger des kilomètres, cette méthode me permettait également de travailler les spécificités de la phase "psychologie". Cela me réussissait plutôt bien, mais je sentais bien qu’il manquait quelque chose, que le moteur était quelque peu “bridé”.

En 2003, je me suis offert les services pascal_pich d'un entraîneur spécialisé. Malheureusement, face au coût de ses services, je n’ai pas pu continuer à travailler avec lui, et je le regrette. Avouons également, que le fait de ne jamais voir la personne qui te fait bosser est quelque peu frustrant. A un moment, tu te demande même ce que le mec peut connaître de toi et de tes spécificités, alors qu'il ne t'a jamais rencontré, ni même vu évoluer dans l'une ou l'autre des disciplines.

Quoi qu'il en soit, à nouvelle forme de travail, changement radical.
Sa méthode de travail me paraissait beaucoup plus cool que ce que je m'infligeais, puisqu’en volume horaire c’était le jour et la nuit. J’étais presque frustré de m’entraîner si peu. Par contre, la nouveauté, c’était le travail en intensité et là, ce fut une autre chanson. J’ai été obligé de me sortir les tripes et me mettre quelques fois à plat ventre. Moi qui avait pour habitude de travailler à 140 pulsations pendant des heures, je me voyais dans l'obligation de revoir ma copie et de faire monter la turbine à 175 pulsations. Autant dire que les premiers mois c’était pratiquement impossible. Pour avoisiner les 160 pulsations, je devais me mettre carpette dans une bosse, car sur le plat, impossible de de flirter avec ces valeurs.

pascal_pich Sur un plan diététique, je me suis également imposé un gros travail. Certes je connaîssais les grands axes, puisque je travaillais depuis quelques années avec le Docteur Patrick NEDELEC, grand spécialiste de la diététique, mais j’ai mis en place une nouvelle base de travail qui unissait diététique et entraînement sur les conseils de mon ami Bernard SAINZ, que l'on appelle également dans le milieu, Docteur Mabuse. Sur ses conseils, j’en profitais pour également banir le peu de médicaments que je pouvais ingérer lorsqu’il m’arrivait d’être malade (je crois que depuis 2003, je n'ai pas avalé la moindre aspirine et je ne m'en porte pas plus mal), mais également toute forme de produits laitiers. Pourquoi les produits laitiers ? Sa phylosophie est simple et juste. Dans le monde moderne (celui de l'argent) l'humain est le seul être vivant à continuer à consommer du lait après son sevrage. Il prend l'exemple de l'éléphant, qui après avoir été sevré, continue à fabriquer du muscle, de l'os et surtout de l'ivoire, sans pour autant avoir à ingerer des produits laitiers. Bien entendu, il y a trop d'argent en jeu pour que son analyse, bien que réellement efficace, puisse un jour être retenue ! Combien d'argent certains grands groupes perdraient, si d'aventure une majorité de personnes décidaient de ne plus consommer de laitage ! C'est pourquoi on vous rabâche chaque jour dans les differentes pubs que les laitages sont importants pour la santé.pascal_pich

Il fallait trouver une nouvelle source de motivation, car les privations et les sacrifices demandés allaient être difficiles à gérer. Pour commencer, j'ai éliminé de mes habitudes alimentaires les sucreries pour obliger mon organisme à s’en passer dans son quotidien, et à travailler sans. Pas facile dans les premiers temps, mais finalement quel gain !
Ensuite j’ai privilégié les fruits et les légumes. J’ai continué à apporter à mon organisme les protéines nécessaires à garder une bonne masse musculaire et bien entendu, je suis resté fidèle aux hydrates de carbones. Par contre, pour ne pas rentrer au couvent et que cette alimentation ne devienne pas une galère permanente, Bernard m’a accordé les week ends comme relâches alimentaires.

Coté récupération, je prends 2 jours de repos par semaine. Cela peut vous paraître énorme, mais comme le dit le proverbe :

"Qui veut voyager loin, ménage sa monture !"

Cela me réussit plutôt bien, puisque je ne suis que très rarement blessé et que cette solution évite toutes sortes de dérives vers des éventuels produits de récupérations interdits.
La fatigue ayant tendance à engendrer chez certain, un besoin d’apports extérieurs peu conventionnels, j’ai préféré la solution du repos, plutôt que celle qui consiste à chercher dans la boite à pharmacie des substitutifs à la méforme. De plus, le repos à l’avantage d’être gratuit......

pascal_pichJe pense que les 20 années durant lesquelles j’ai évolué à haut niveau, ne sont pas le simple fait du hasard et qu’en matière de longévité, les tricheurs ont souvent une carrière éphémère. Une chaudière en surchauffe ne finit-elle pas toujours par exploser ?

Afin que vous puissiez suivre mon évolution au cours de l’année, je m’efforcerai de vous communiquer, à l’aide du tableau ci-dessous, mon volume kilométrique, discipline par discipline et mois après mois. Il se peut que le kilomètrage vous paraisse bien en deçà de ce que vous pourriez avoir entendu des uns ou des autres. Ne vous fiez pas toujours à ce que les gens racontent. Souvent certains athlètes ajoutent des queues aux zéros et le pipeau va bon train !

Il y a aussi ceux qui pensent que faire 8 heures par jour 7 jours sur 7 va les faire progresser et qui ne comprennent pas pourquoi, ils font des contre-perfs lorsqu’arrive le jour de la compétition (j'en connais quelques uns dans mon entourage).

Je pense avoir une longue expérience de l'effort, mon corps sait ce dont il a besoin en terme de quantité pour être performant, et je ne vais pas augmenter les charges de travail, si elles ne me sont pas nécessaires et justifiées.

Je ne partiquerai pas la langue de bois et le tableau ci-dessous retracera exactement ce que je fais. Ni plus, ni moins ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas, cliquez sur la petite boite aux lettres située en haut de page, et je me ferai un plaisir de vous répondre

 

2016   NATATION   VELO   COURSE
             
JANVIER            
FEVRIER            
MARS            
AVRIL            
MAI            
JUIN            
JUILLET  
AOUT  
SEPTEMBRE  
OCTOBRE  
NOVEMBRE            
DECEMBRE            

 

rejoignez-moi sur Facebook Rejoignez-moi sur Twitter Rejoignez-moi sur Instagram Rejoignez-moi sur Google + Rejoignez-moi sur You Tube